11 avril 2010

Laurebook, un nouveau réseau social

Il est tard, très tard même. Et je n'arrive pas à dormir. Alors, pour faire plaisir à Lucille, et surtout parce que je n'ai que ça à faire, voici un petit article que j'écris avec des yeux bien fatigués. Je pourrai peut-être commencer par parler de mon oral d'eje passé jeudi matin, même si les principales intéressées sont déjà au courant de tout. Je suis arrivée en avance, et j'ai commencé par l'entretien avec l'eje. Une femme très sympathique, jeune, souriante, qui a réussi à me mettre à l'aise rapidement. Elle se présente, je me présente, j'explique pourquoi je veux faire ça, ce qui me plait dans le métier, les derniers faits d'actualités qui m'ont marquée, j'ai eu droit à des mises en situation aussi : Vous effectuez un stage dans une crêche, un bébé mord un autre bébé, que faites-vous ? Je mords celui qui a mordu le premier bébé, ça me parait évident :). Globalement ça allait, malgré deux ou trois choses (les livres sur la petite enfance que je n'avais pas lu par exemple.. Ouaip', ça craint quand on passe ce genre d'oral).

J'ai ensuite attendu que le psychologue vienne me chercher. Et là, j'ai réellement commencé à flipper. En attendant, j'ai "rencontré" Laurent, étudiant en troisième année éducateur spécialisé qui n'avait toujours pas fini (ou plutôt commencé) son mémoire.. Il racontait sa vie à une fille, et moi j'ai kiffé écouter toute la discussion. J'avais que ça à faire de toute façon, et ça m'a permis de me détendre !

Monsieur le psy est arrivé, je ne me souviens même plus de son prénom. A la cool le psy. Là encore, ça s'est relativement bien passé. J'ai répondu calmement à ses questions, j'ai pas trop assuré quand il s'agissait d'expliquer pourquoi je voulais faire eje et pas autre chose, pourquoi j'avais arrêté les études d'ortho.. M'enfin. Je pense pas être prise, ils en prennent tellement peu de toute façon. Je suis juste contente que ce soit terminé.

Pour changer complètement de sujet, j'ai revu mon amie Emeline aujourd'hui. Et ça m'a fait du bien. Je devais avoir besoin de discuter avec elle moi aussi je pense. La situation actuelle est assez .. étrange je dirai, mais ça va vite s'arranger je pense :). On a bien rigolé en tout cas, Lucille était là évidemment. On change pas une équipe qui gagne. On a des projets de dingues pour ces vacances. Entre les vidéos de "tuto" (Ahaha !), le Love Boat, les soirées chez Célia, "Vers l'infini et l'au-delà" dans un ascenceur.. Ca va être du lourd.

Sinon dans quelques heures, je me casse pour aller à Strasbourg. Fais iech comme dirait Lucille. Elle rajouterait certainement que la vie est dure, ce à quoi je répondrai " Oh que oui ! ". Et puis on rigolerait comme des grosses dindes. Pas le temps pour la mise en page, je suis fatiguée. 

Posté par i-love-my-shoes à 02:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Laurebook, un nouveau réseau social

    t'as galéré comme un phoque pour écrire ton article ?

    Posté par Lucille, 11 avril 2010 à 12:02
  • A la seconde même où j'écris ce petit commentaire, tu es en train de gratter comme une malade une super dissertation ; uum...t'en as d'la chance !

    Posté par Lucille, 12 avril 2010 à 10:33
Poster un commentaire